1. LE FUS S’EST ENVOLÉ POUR SFAX
  2. CSS/FUS : UN QUATOR ARBITRAL KENYAN
  3. DERNIÈRE RÉPÉTITION AVANT LE DÉPART EN TUNISIE
  4. LE FUS S’ENVOLE DEMAIN POUR SFAX
  5. DERNIER ENTRAINEMENT AVANT LE DÉPART POUR SFAX

Interpellé par le diagnostic sans appel établi en 2008 par un bureau d’études spécialisé, le Comité Directeur du FUS a rapidement conclu à la nécessité de mener une politique de développement des infrastructures du club reposant sur 3 principes forts : la rationalisation de l’utilisation des infrastructures, la réhabilitation des infrastructures historiques et, enfin, l’extension de l’offre infrastructurelle via l’acquisition ou la construction d’infrastructures supplémentaires.

 

        A-Principes de la gestion des infrastructures

Pour ériger la dimension omnisports du FUS en avantage compétitif, l’accent a été mis sur une gestion rigoureuse des infrastructures du club, dont la localisation est disséminée sur plusieurs sites.

La diversité des activités sportives, la nature différente des besoins de chaque section et le nombre sans cesse croissant de pratiquants sont en effet autant de contraintes à gérer quotidiennement, d’où la mise en place en 2009, par le Comité Directeur, d’une stratégie de gestion des infrastructures reposant sur 3 règles indispensables:

  1. La spécialisation des sites, en effectuant clairement les 4 distinctions suivantes :

Sports collectifs/Sports Individuels, Sites d’Entraînement/Sites de Compétition, Sites réservés aux catégories Seniors/ Sites réservés à la pratique des jeunes, Sites accessibles au grand public/Sites réservés aux sections Elite

 

  1. L’institution de prestations obligatoires minimales sur chaque site, notamment :

une infirmerie, des infrastructures légères de restauration, un espace de musculation,un dispositif de sécurité, une cellule d’administration du site

 

  1. La centralisation de la gestion des fonctions mutualisées 
    (Direction Administrative, Direction de la Formation, Centre Médico-Sportif) au sein du complexe Moulay El Hassan.


B-Réhabilitation des infrastructures historiques

La première année du mandat du Comité Directeur a été marquée par le lancement d’un plan d’urgence de rénovation des infrastructures historiques du FUS : le stade du FUS, la salle Bouanane et le Complexe Tamejajt.

Parce qu’ils représentent, à des degrés divers, l’âme du club et le théâtre de nombreux exploits sportifs des fussistes, il était en effet inconcevable de laisser ces infrastructures dépérir sans réagir. En moins de 12 mois et moyennant une enveloppe de près de 7 millions de dirhams, ces hauts lieux de la tradition sportive du club furent donc réhabilités et rouverts à la pratique sportive, au grand bonheur de la famille du FUS.

 

 C- Une offre infrastructurelle élargie

La réhabilitation des infrastructures historiques du club, pour méritoire qu’elle soit, s’est cependant révélée insuffisante pour répondre aux attentes et besoins sans cesse grandissants des sections et licenciés du FUS.

Très vite, dès 2009, le Comité Directeur s’est donc mobilisé pour développer l’offre du club.

  1. Le complexe El Amal

Initié dans le cadre d’une convention INDH, un partenariat entre le FUS et la Wilaya de Rabat a permis au club d’exploiter, à partir de 2010, le Complexe sportif El Amal.

 

  1. Le Complexe Moulay El Hassan, nouveau joyau du club

L’obtention de la gestion déléguée du Complexe Moulay El Hassan dans le cadre d’un appel d’offres public lancé par le Conseil de la Ville de Rabat et attribué au club en 2008 a incontestablement constitué un tournant dans la vie du FUS. Etalé sur 4,5 hectares à Hay Nahda, le complexe a bénéficié, entre 2008 et 2012, d’un vaste programme de réhabilitation destiné à mettre le complexe aux normes.Ce programme, intégralement financé par le ComitéDirecteur, a nécessité une enveloppe budgétaire de l’ordrede 43 millions de dirhams et a porté sur la réhabilitation et modernisation des 5 blocs du complexe :

 

Salle Omnisports

  • Réhabilitation du parquet, des vestiaires et du système d’aération ;
  • Construction d’un bâtiment annexe comportant des vestiaires et des salles de réunions ;
  • Pose de chauffe-eau solaires.

Piscine Olympique (50m*25m)

  • Réfection du carrelage ;
  • Couverture intégrale de la piscine ;
  • Restauration de la salle des machines ;
  • Rénovation du système de chauffage ;
  • Rénovation des systèmes de remplissage, d’assainissement et d’hygiène de l’eau ;
  • Réhabilitation des vestiaires.

 

Espace Polyvalent

  • A ménagement et équipement d’un centre médico-sportif ;
  • A ménagement et équipement d’un espace fitness ;
  • A ménagement d’une salle de conférences.

 

Le centre médico-sportif du FUS : un levier de compétitivité

En 2011, le FUS s’est doté d’un centre médico-sportif répondant aux meilleures normes et disposant d’équipements de pointe en termes de médecine sportive (diagnostic, physiothérapie, préparation physique, unité de rééducation fonctionnelle, salle d’hospitalisation).

Ouvert à tous les sportifs du club, ce centre a pour missions principales de mener les visites médico-sportives de base, préalables à l’obtention de la licence fédérale, de détecter les contre-indications à la pratique du sport, de centraliser les commandes de médicaments et, surtout, de mettre à la disposition des staffs médicaux des sections les moyens nécessaires à l’exercice de leurs prestations.

Animé par un médecin responsable, le centre du FUS dispose en permanence de 5 kinésithérapeutes et de personnel paramédical.

 

Espaces sous gradins

  • Aménagement et équipement d’un espace réservé à la détente (Club House) ;
  • A ménagement et équipement d’espaces bureaux et salles de réunion ;
  • A ménagement de dépôts de stockage ;
  • A ménagement d’un espace Arts Martiaux avec pose d’un tatami dernière génération ;
  • A ménagement d’un espace Boxe ;
  • Réfection des vestiaires ;
  • Aménagement d’un espace de prière.

  Terrain de football

  • Pose d’une pelouse synthétique agréée **FIFA ;
  • Réfection du système de drainage ;
  • Installation d’un système d’arrosage automatique ;
  • Installation d’un dispositif d’éclairage 600 Lux avec groupe électrogène de substitution ;
  • Couverture de la tribune centrale du terrain de football ;
  • Pose de 5000 sièges individuels sur les gradins ;
  • Pose de buts homologués.

 

Après 3 ans de travaux, le Complexe Moulay El Hassan a officiellement été déclaré bon pour le service lors d’une cérémonie organisée en marge de la tenue de l’Assemblée Générale du Conseil des Sections le 18 janvier 2011.

Depuis lors, le complexe s’est affirmé comme le véritable lieu de vie et de rassemblement des membres de la famille du FUS , accueillant quotidiennement plus de 500 pratiquants de toutes disciplines et suscitant l’admiration des amateurs de sport.

Symbole de l’ancrage du club dans la ville, le complexe Moulay El Hassan dispose des conditions requises pour accueillir, outre la section football, d’autres disciplines sportives (Basket, Hand, Natation, Boxe…) et se veut l’incarnation concrète de la politique multisectorielle du Comité Directeur

 

Renforcement du parc roulant du FUS

Soucieux d’offrir aux sections un maximum de confort pour la gestion de leurs déplacements sportifs, le Comité Directeur a, durant son mandat, significativement étoffé le parc roulant du FUS :

  • 2008 : acquisition d’un autocar VOLVO de 48 places
  • 2009 : acquisition d’un minibus HYUNDAI de 26 places.
  • 2012 : acquisition d’un autocar MAN de 43 places spécialement aménagé pour la section Football
Sponsors Officiels
Partenaires Officiels